Cake de Noël aux abricots secs

Cake de Noël aux abricots secs

La glissière ci-dessous permet de modifier à la volée les quantités des ingrédients selon le nombre de parts ou de personnes, mais pas le temps de cuisson.

Pour 8 personnes ()

Ingrédients

  • 6 cuillère(s) à soupe de lait entier
  • 15 grammes de levure sèche pour brioche
  • 100 grammes de beurre ramolli + 20 g pour le moule
  • 100 grammes de sucre cristallisé
  • 3 œufs (jaunes)
  • 3 cuillère(s) à café d'eesence de vanille
  • 300 grammes de farine
  • 150 grammes d’abricots secs
  • 100 grammes de raisins secs
  • 1 citron (le zeste râpé)
  • 1 grammes de sel
  • 3 oeufs (blancs)
  • 3 cuillère(s) à soupe de rhum

Déco

  • grammes du sucre glace pour décorer

Ustensile(s)

  • un fouet avec son bol
  • une casserole
  • 1 cuillère à soupe
  • un moule à cake beurré
  • un film plastique
Difficulté
Facile
Prêt en
25m
Cuisson
40m
Attente
2h

Préparation de la recette Cake de Noël aux abricots secs

- Faire tiédir le lait.
L’ajouter, avec 1 cuillère à soupe de sucre, à la levure.
Laisser fermenter 1 h.
Mélanger le beurre en pommade avec le reste de sucre.
Y incorporer le mélange précédent, les jaunes d’œufs et la vanille.
Mélanger à la farine abricots hachés, raisins, zeste de citron et sel.
Les battre avec la préparation précédente, pour obtenir une pâte souple.
Battre les blancs en neige et les incorporerà la pâte.
La verser dans un moule à cake beurré.
Recouvrir d’un film plastique.
Laisser reposer 1 h.
Cuire à four chaud thermostat 7 (210°C) 10 minutes chaleur tournante.
Baisser le thermostat à 5 (150°C) chaleur tournante et poursuivre la cuisson 25 à 30 minutes.
Démouler tiède, arroser de rhum, saupoudrer de sucre glace.
 
astuce du chef
- Fariner largement les fruits avant de les incorporer à la pâte.
 
 lexique
La convection naturelle

C'est le nom que l'on donne à la position classique du four électrique, autrement dit lorsque la chaleur est émise par les résistances du haut (voûte) et du bas (sole).
La chaleur produite est verticale et favorise les levées. Ce mode de cuisson est aussi parfait pour les plats qui nécessitent une cuisson lente et douce, et si vous souhaitez une cuisson à point à cœur. Mettez-vous sur convection naturelle quand vous enfournez des pâtisseries qui doivent pousser (génoise, gâteau au yaourt, soufflé...), des biscuits qui doivent sécher ou croustiller, des pizza et des quiches qui doivent cuire sans se détremper...

A savoir : en convection naturelle, la température ressentie est moins élevée. Pensez à l' augmenter d'environ 20°C pour obtenir l'équivalent de la chaleur tournante.
 
La chaleur tournante
Ici, la chaleur est uniformément répartie dans le four grâce à une turbine. Résultat, on obtient une cuisson plus rapide mais aussi plus homogène. Les préparations gardent du moelleux et de l'humidité à cœur, voilà pourquoi c'est la position que vous devez sélectionner pour cuire des plats généreux (lasagnes, parmentier...), des volailles et autres grosses pièces de viande ainsi que des pâtisseries fondantes voire coulantes.

Le + : en chaleur tournante, on peut faire cuire plusieurs plats en même temps, sans que les saveurs ni les odeurs ne se mélangent et sans que l'un ne gêne l'autre.
 
Pour votre santé, éviter de manger trop gras, trop sucré, trop salé - MangerBouger.fr
 
proposer madame miam
Mots clés:  cake

Soyez le premier à laisser votre avis

(5/5)


Montrez-nous quel Chef vous êtes

Envoyez-nous les photos, recettes de vos plus beaux plats !
Et gagner une box Christian POTIER.

Proposer vos photos


Enregistrement à la sous préfecture de Grasse : 06131 N° W061004789 du 27/12/2013